Epices

10 épices qui aident à être en bonne santé

La mondialisation de la cuisine, et avec elle la redécouverte des ingrédients antiques, a permis aux épices de faire un retour en force dans nos plats préférés. Utilisées depuis l’Antiquité partout dans le monde, les épices servent tantôt à assaisonner les mets, à donner du goût, de la couleur et de l’odeur, tantôt à conserver les aliments. Depuis quelque temps, les scientifiques se sont penchés sur les vertus thérapeutiques de ces ingrédients. Et au-delà de donner de la saveur aux aliments, comme le font le sel, le sucre et l’huile, les épices renferment aussi des substances bénéfiques pour la santé.

La cannelle

Bien connue pour ses propriétés antiseptiques et antivirales, la cannelle soulage les symptômes du rhume et de la grippe, tout en favorisant la digestion des substances lourdes en gras. Véritable ingrédient antioxydant, la cannelle peut servir dans la préparation d’innombrables plats et desserts, notamment les gâteaux, les boissons et les tartes à base de pomme et de chocolat. 

Cannelle

Le piment de Cayenne

Grâce à son action stimulante sur le métabolisme, le piment de Cayenne permet d’accélérer la combustion des graisses. Certaines études scientifiques ont d’ailleurs démontré la capacité de ce piment à réduire l’appétit et à guérir le tissu digestif. Outre son action stimulante sur les enzymes digestives et préventive sur les ulcères de l’estomac, le piment de Cayenne prévient également la formation de caillots sanguins et réduit les risques d’accidents vasculaires cérébraux. Enfin, en plus des nombreuses vitamines qu’il contient, ce piment agit également contre les migraines chroniques et autres maux de tête.

Les clous de girofle

Ces ingrédients originaires d’Indonésie sont bien connus pour leurs propriétés analgésiques, qui soulagent rapidement de nombreuses douleurs, dont les maux de dents. Il en va de même pour les plaies mineures qui peuvent être cicatrisées rapidement à l’aide d’infusions à appliquer avec une compresse. Une infusion de 5-7 clous dans une tasse d’eau bouillante se révèle également efficace pour stimuler le système digestif. Enrichi en antioxydants, le clou de girofle est reconnu pour sa saveur unique, un peu amère et piquante. De leur côté, les clous de girofle moulus servent à parfumer des plats de viande et des caris, de même que les desserts aux fruits, comme les tartes aux pommes.

Le curcuma

Cette épice jaune-orange originaire d’Inde est l’un des antioxydants les plus puissants, mais malheureusement, aussi les moins connus. Idéale pour prévenir différents maux (et par la même occasion, prendre soin de votre assurance santé), le curcuma possède de puissantes vertus anti-inflammatoires qui lui valent d’être utilisé dans différents médicaments sur le marché. Outre son effet stimulant sur la digestion, le curcuma est également efficace pour stopper la maladie d’Alzheimer et accélérer le soulagement des accidents vasculaires cérébraux. Parmi les autres pathologiques contre lesquelles les médecins recommandent l’utilisation de cette épice aux nombreuses vertus, citons également :

  • le syndrome du côlon irritable ;
  • l’arthrite ;
  • la colite ulcéreuse ;
  • différentes formes de cancer ;
  • la maladie de Crohn…

Le cumin

Au même titre que le curcuma, le cumin favorise, lui aussi, la digestion en activant les sécrétions du tube digestif et en accélérant l’absorption des matières grasses. Tout comme la cannelle et le clou de girofle, le cumin purifie le sang et combat les troubles respiratoires comme la bronchite et l’asthme. Il contribue également à maintenir des taux de glycémie stable, ce qui lui permet de soulager les symptômes du diabète. Enfin, sa forte teneur en fer et en vitamines C et A le rend bénéfique pour la défense immunitaire.

Les graines de coriandre

À l’instar du persil, la coriandre est l’une des épices les plus connues depuis l’Antiquité. Les graines de cette plante aromatique peuvent être utilisées pour favoriser la digestion difficile et traiter divers symptômes intestinaux, comme la constipation, l’aérophagie et la diarrhée. Outre son action antibactérienne, la coriandre est bien connue pour sa saveur exotique et légèrement citronnée, ajoutant son parfum unique sur les sauces, les soupes et les plats de viande.

Le romarin

Le romarin possède des vertus thérapeutiques diverses, allant de la stimulation de la digestion à l’amélioration de la circulation sanguine, en passant par l’inhibition de certains cancers (en particulier, du côlon, de l’estomac, du poumon et du sein). Riche en substances antioxydantes, le romarin réduit également les inflammations en tout genre, tout en soulageant les troubles respiratoires, comme l’asthme. Enfin, cette herbe condimentaire améliore aussi la concentration, stimule la mémoire et prévient la dépression.

Le poivre

Le poivre est une épice qui doit sa saveur piquante à des amides de la pipérine. Au-delà de cet aspect culinaire, cette épice stimule la sécrétion de sucs gastriques, ce qui favorise l’appétit et améliore la digestion. Dans le domaine de la naturopathie, le poivre est également préconisé pour lutter contre la dépression, l’insomnie, l’anxiété et bien d’autres pathologies psychiques.

Poivre

Le gingembre

Cette petite racine originaire d’Inde est de loin l’épice la plus connue, aux côtés du poivre et de la cannelle. Au-delà de son goût unique qui relève nos plats, cet aliment apporte des propriétés inestimables pour la santé. Le gingembre soulage la nausée, le mal des transports et les troubles liés à la grossesse. Il combat également le rhume et agit comme inflammatoire pour réduire les douleurs musculaires. Enfin, le gingembre offre d’infinies possibilités culinaires, que ce soit pour parfumer des potages, relever des caris indiens ou encore des gâteaux ou biscuits.

Les graines de moutarde

Les graines de moutarde sont utilisées, depuis longtemps, pour leurs vertus antioxydantes, notamment pour le traitement du rhume et de la grippe. Épice à la fois stimulante, antiseptique et digestive, la moutarde est particulièrement riche en calcium, en potassium et en vitamines A et C. De leur côté, les feuilles de moutarde sont constituées d’eau à 91%. Il faut savoir que les graines de moutarde que l’on retrouve couramment dans le commerce sont la jaune et la noire. Cependant, les 40 espèces différentes de moutarde procurent toutes les mêmes vertus et s’utilisent de la même manière, en cuisine ou encore en médecine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.