Les bienfaits du savon biologique sur notre corps et l’environnement

Avec une population qui se sent de plus en plus concernée par les problématiques liées aux pesticides et autres perturbateurs endocriniens, les cosmétiques naturels et biologiques ont conquis une grande part du marché. Parmi les plus utilisés : le savon ! Ce produit ancestral renvoie aux valeurs d’antan et nous rappelle à tous qu’il n’y a nul besoin de produits chimiques pour obtenir un nettoyant efficace.

Quel est le principal avantage du savon biologique ?

Le savon biologique, comme on peut le retrouver dans le pain artisanal à l’huile d’olive Comme Avant, est tout simplement plus respectueux de votre peau. Il contient des ingrédients naturels qui l’hydratent et la nourrissent en douceur. Il aide même à améliorer les problèmes cutanés comme l’eczéma et l’acné.

À l’inverse, le savon synthétique contient des agents moussants à base de pétrole, des parfums synthétiques, des colorants agressifs et des conservateurs qui agressent la peau et la dessèchent.

De quoi est composé un savon biologique ?

Le savon naturel et biologique est composé de graisses végétales (ou d’huiles naturelles) et d’eau. Certains contiennent également des huiles essentielles et des colorants naturels. Les ingrédients sont tous issus de l’agriculture biologique, c’est-à-dire de pratiques agricoles qui n’utilisent pas de pesticides ni d’engrais synthétiques. En plus de respecter votre peau, il préserve l’environnement.

L’huile, base du savon bio

La majorité du pain de savon est constituée d’huile bio. Plusieurs huiles peuvent être utilisées pour ce faire :

  • l’huile de coco
  • l’huile d’olive
  • l’huile de ricin

La jolie couleur verte de l’huile d’olive naturelle donnera également sa couleur au savon ! Si le savon est d’une couleur bleue, ou rose, méfiance, ce peut être dû à la présence de colorants.

Notons que l’huile de palme est de moins en moins utilisée à cause de son impact négatif sur l’environnement.

Les huiles essentielles pour parfumer

Les huiles essentielles sont les composants volatiles de certaines plantes.

Deux huiles essentielles sont particulièrement appréciées dans la fabrication de savon : le citron et l’huile essentielle de romarin. Si elles peuvent s’avérer irritantes lorsqu’elles sont utilisées pures, elles n’offrent que des bienfaits lorsqu’elles sont ainsi diluées.

La glycérine

La plupart des savons biologiques contiennent de la glycérine, un produit naturel utilisé dans la fabrication du savon. Beaucoup de savonniers peu scrupuleux ont retiré cet ingrédient car il prolonge la durée de vie du pain de savon, c’est pourquoi il faut toujours vérifier les ingrédients de son savon. Lorsqu’elle est bien utilisée, la glycérine agit comme un hydratant pour la peau au même titre que l’aloe vera et le miel.

On trouve également de la cire végétale (et non pas de la cire d’abeille, laissons-les butiner en paix).

La soude

La soude est une substance naturelle dont le nom est pourtant peu inspirant. Elle provient pourtant des cendres de bois et est donc d’origine végétale.

Il y a de plus une différence entre « contient de la soude » et « fait avec de la soude » : le savon est fabriqué par réaction chimique naturelle entre la soude et l’huile. Si la fabrication est de qualité, on ne retrouve plus de trace de soude lorsque la réaction est terminée c’est ce que l’on appelle la saponification, ici à froid). Il ne reste que les ions sodium, des acides gras, de la glycérine, de l’eau et éventuellement des huiles essentielles ou colorants naturels.

Après avoir passé en revue tous ces ingrédients naturels, on comprend pourquoi le savon biologique a le vent en poupe. Il participe également à l’essor de l’économie locale car il est très souvent fabriqué par des artisans qui privilégient les circuits courts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.