chirurgie menton

Chirurgie du menton : explications & coût de l’opération

Vous souhaitez améliorer l’apparence de votre menton et donc modifier la forme de votre visage ? Si oui, la chirurgie du menton ou génioplastie est une solution adaptée à vos besoins. Grâce à la chirurgie plastique, vous pouvez corriger le menton et donner au visage un aspect harmonieux, ainsi que restaurer ses bonnes proportions. Le resurfaçage du menton peut également être effectué en conjonction avec une correction du nez. La tâche principale de la procédure est, tout d’abord, de réduire un menton excessivement proéminent. De telles actions affectent la symétrie du visage. Pour réduire le menton, les chirurgiens utilisent le sciage et le modelage des os, tandis que l’augmentation peut être réalisée avec des implants, des charges et la propre graisse du patient.

Qu’est-ce que la chirurgie du menton ?

La forme du menton affecte non seulement les traits du visage et son apparence générale, mais également le bien-être du patient. Une asymétrie faciale dans la région du menton peut également se produire en conjonction avec une projection inadéquate de cette zone du visage. La chirurgie du menton permet de corriger à la fois les défauts congénitaux et ceux acquis à la suite de blessures ou de maladies. La génioplastie du menton en tant qu’intervention chirurgicale consiste à modifier la forme du menton, en corrigeant un menton trop saillant ou fuyant.

Grâce à l’opération, le patient peut prendre plaisir à changer la position du menton en le déplaçant vers l’arrière ou en l’avançant. Pour modifier la forme et la taille du menton, la génioplastie consiste en une correction chirurgicale de cette partie du visage. Elle consiste à couper l’os, puis à le fusionner dans une nouvelle position.

Quelle est l’utilité de cette chirurgie ?

La génioplastie avec rétraction du menton est pratiquée sur des patients aux prises avec des complexes et qui ne sont pas satisfaits de l’apparence et des proportions de leur visage, ainsi que de la forme et de la taille de la zone du menton. Le traitement est également indiqué pour des caractéristiques liées à la transition disgracieuse du visage vers le cou, c’est-à-dire le double menton. Le traitement de génioplastie est également une proposition pour les personnes qui souhaitent un profil plus esthétique. Parfois, les indications comprennent également des considérations thérapeutiques.

De nombreux patients qui subissent une génioplastie sont aux prises avec un menton fuyant, qui résulte d’une anomalie congénitale caractérisée par l’absence d’un contour clair entre le cou et le menton. Une autre indication est un menton saillant, c’est-à-dire un défaut consistant en une saillie excessive de la mâchoire inférieure vers l’avant.

Les personnes ayant un menton trop petit sont également éligibles à la chirurgie de génioplastie. Ce problème affecte généralement les personnes au visage mince, ce qui donne au visage une apparence asymétrique et courte. C’est également une solution parfaite pour les personnes ayant un menton trop large, ce qui rend le visage allongé.

Le déroulement de la procédure

Avant de commencer la procédure, le patient est référé pour consultation avec un chirurgien. La rencontre permettra au spécialiste de connaître les raisons qui ont poussé le patient à se faire opérer.  

Certains médecins effectueront également une simulation informatique et présenteront au patient les effets attendus et à quoi ressemblera le visage après la génioplastie. Grâce à la consultation avant la procédure, le médecin peut également proposer une solution qui vous permettra d’obtenir une forme et une taille proportionnelles.

Il présentera également toutes les techniques disponibles, les méthodes d’anesthésie, les complications possibles après la procédure et informera le patient sur les avantages de la procédure. Lors de la consultation avec un spécialiste, le patient peut également poser des questions et dissiper ses doutes. Habituellement, le chirurgien ordonne les tests nécessaires avant l’opération.

La génioplastie du menton n’est pas une longue procédure. Elle prend généralement environ 1 à 2 heures. Le chirurgien commence l’opération en coupant la muqueuse à l’intérieur de la bouche. L’avantage de cette procédure est l’absence de plaies et de cicatrices sur le visage du patient. Une fois les incisions pratiquées, le spécialiste coupe l’os dans une zone donnée, déplace les fragments, modélise et assemble les fragments décalés grâce à des plaques et des vis en titane.

Parfois, il y a aussi un élargissement de la partie mentonnière avec une greffe osseuse de la plaque iliaque. Après l’opération, le menton est recouvert d’un pansement et le patient reçoit des analgésiques. Une fois la génioplastie terminée, il peut y avoir un léger inconfort et une douleur, qui disparaissent cependant quelques jours après la procédure.

Anesthésie et hospitalisation

Le type d’anesthésie dépend du type d’intervention. L’ostéotomie de la mâchoire est réalisée sous anesthésie générale, tandis que la génioplastie peut être réalisée sous anesthésie locale avec sédation. Dans le cas d’une chirurgie implantaire, il est généralement possible de déterminer le type d’anesthésie avec le chirurgien et l’anesthésiste et de choisir l’option qui nous offrira le plus grand confort pendant la procédure. Le plus souvent, le patient doit passer une nuit à l’hôpital, mais il est possible de réaliser l’intervention en ambulatoire, c’est-à-dire sans hospitalisation.

Convalescence

Quelle que soit la méthode de traitement, les recommandations post-traitement du chirurgien doivent être suivies afin que le processus de guérison soit correct et que la douleur, l’enflure et les ecchymoses disparaissent le plus rapidement possible.

L’ostéotomie est une technique plus invasive, donc dans ce cas la période de convalescence est légèrement plus longue et le patient doit porter une attention particulière à l’hygiène bucco-dentaire. Il doit éviter les aliments chauds pendant les 48 premières heures et consommer des aliments liquides pendant les premières semaines.

Le gonflement peut persister pendant plusieurs semaines. Il peut être réduit en appliquant des compresses. Le spécialiste s’assure que la douleur n’est pas trop intense. Si c’est le cas, elle peut être atténuée par la prise d’analgésiques en vente libre.

Les premiers effets sont perceptibles quelques jours seulement après le traitement, mais les résultats finaux ne peuvent être admirés qu’après 1 à 2 mois. Parfois, les patients mettent un certain temps à s’habituer aux changements.

Risques et complications

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe également un certain risque de complications dans ce cas. Avant la procédure, il est utile de savoir quels effets secondaires peuvent survenir, bien qu’ils soient rares. Voici les complications qui peuvent survenir avec la chirurgie plastique du menton : 

  • Saignement;
  • Troubles sensoriels (généralement temporaires);
  • Fusion osseuse lente;
  • Fusion anormale de fragments osseux;
  • Dommages aux dents ou aux gencives;
  • Rejet de l’implant par l’organisme;
  • Déplacement de l’implant.

Combien coûte cette opération chirurgicale ?

Le coût d’une mentoplastie peut varier fortement d’un cas à l’autre car il dépend de certains facteurs.

Les cas de mentoplastie les plus fréquents sont ceux qui nécessitent l’augmentation du menton. Dans ces cas, la solution préférée est la lipostructure. Quelques seringues de graisse sont généralement prélevées dans l’abdomen ou dans toute autre zone du corps et injectées dans le menton. Le coût de cette mentoplastie est relativement à portée de main. Il est en moyenne de 2000 à 3000 euros tout compris.

En cas de menton très fuyant, surtout si le patient n’est pas satisfait d’une simple amélioration, il faut recourir à l’implantation d’une prothèse de menton. Dans ce cas, le coût de la mentoplastie peut augmenter jusqu’à 5000 €. La mentoplastie réductrice peut, quant à elle, coûter jusqu’à 10000 € si un limage de la partie extrême du menton est prévu.

La chirurgie du menton est-elle prise en charge ?

Le remboursement d’une chirurgie du menton dépend de la raison pour laquelle l’opération est réalisée. Si vous subissez une chirurgie du menton pour des raisons purement esthétiques, ne vous attendez à aucune sorte de remboursement de la part de la sécurité sociale. En effet, la caisse d’assurance maladie ne rembourse pas les frais liés à la chirurgie esthétique.

Si par contre, l’opération est prescrite par votre médecin traitant et qu’elle a une visée réparatrice ou reconstructrice, l’assurance maladie peut prendre en charge une partie de vos frais. Avant l’opération, vous devrez avoir un accord de votre Caisse d’Assurance Maladie. Le remboursement est également soumis à certaines conditionnalités. Pour espérer être remboursé, vous devez vous faire opérer dans un hôpital public ou dans une clinique conventionnée.