désinfecter du matériel medical

Comment désinfecter du matériel médical ?

À l’heure où les épidémies en tous genres n’ont jamais été aussi problématiques, les contaminations peuvent se propager rapidement entre les patients, les visiteurs voire le personnel médical. C’est pourquoi il est essentiel de procéder à la désinfection du matériel médical, et ce avec précaution pour éviter les infections. Pour cela, le respect des règles et procédures en vigueur est essentiel pour veiller aux fréquences de désinfection nécessaires.

Le niveau de désinfection en fonction du niveau de risque

Le niveau de traitement varie suivant le contexte d’utilisation du matériel médical et la nature du tissu avec lequel l’équipement entre en contact. Ainsi, les outils qui entrent directement en contact avec la peau du patient sont ceux qui nécessitent le moindre traitement. Ils peuvent même être tout simplement désinfectés avec une simple solution à base d’alcool.

En revanche, les dispositifs utilisés pour le traitement des muqueuses ou d’une peau lésée nécessitent un traitement plus strict et une désinfection de niveau intermédiaire. Ici, il faut un premier nettoyage du matériel, suivi d’une stérilisation avec des produits médicaux, comme l’alcool ou encore d’autres produits spécifiques disponibles sur des sites comme lasante.net.

désinfecter du matériel medical

Le principe de la désinfection en chimie

La désinfection est une pratique courante qui s’inscrit dans le cadre du traitement des dispositifs médicaux réutilisables. Elle a pour but d’éliminer les micro-organismes indésirables, sans pour autant pouvoir réduire leur nombre à zéro. En réalité, l’élimination des micro-organismes se fait à travers une réaction avec des produits désinfectants, dont l’utilisation obéit aux lois générales de la chimie :

  • la durée du traitement doit être suffisante pour éliminer les micro-organismes,
  • la température du matériel ne doit pas être inférieure à un certain seuil en fonction du type de micro-organismes à éliminer,
  • le produit désinfectant doit contenir suffisamment d’actifs pour éliminer les micro-organismes,
  • le pH doit être acide pour favoriser la suppression des micro-organismes,
  • les inhibiteurs doivent être éliminés pour ne pas inhiber l’action du produit désinfectant.

Les étapes de désinfection

Le matériel médical doit faire l’objet de différents traitements qui vont améliorer l’efficacité de la désinfection.

  • Le prétraitement est nécessaire pour faciliter le nettoyage du matériel, abaisser le niveau de contamination et protéger le personnel utilisateur. Il consiste à immerger les instruments dans un bac de trempage prévu à cet effet, à l’aide d’un produit détergent et bactéricide.
  • Le nettoyage a pour but d’enlever les salissures et d’abaisser la charge microbienne et inhibitrice pouvant inactiver le produit lors de la désinfection. Cette étape rassemble quatre actions : mécanique, chimique, temps d’immersion et température. Le nettoyage peut se faire manuellement ou à l’aide d’une machine adaptée.
  • La désinfection proprement dite va détruire ou inactiver les micro-organismes. On parle ici de méthode chimique par immersion ou de méthode thermique (ou chimico-thermique). La première va utiliser une solution désinfectante ou des appareils spécifiques, choisis en fonction du niveau de désinfection recherché (bactéricide, virucide, fongicide ou encore sporicide). La méthode thermique va, quant à elle, utiliser des appareils de désinfection à vapeur d’eau ou des lave-bassins pour maximiser l’élimination des micro-organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.