Lait de soja

Le lait de soja est-il bon ou mauvais pour la santé ?

Caractérisé par un goût délicieux, le lait de soja est en fait un lait végétal qui est obtenu à partir du jus des graines de soja. Le soya est une plante herbacée, mais ce terme est communément utilisé pour désigner les graines de cette plante qui sont consommées dans l’alimentation humaine, sous plusieurs formes (farine, huile, etc.). Pour le consommer sous forme de lait, le jus est extrait des graines de soya par divers procédés de fabrication (broyage, cuisson et filtrage de graines). Le lait de soja n’est, donc, pas un lait animal, ni une boisson laitière. Il s’agit d’un jus, riche en protéine non animale d’une excellente valeur biologique, en acides gras polyinsaturés. Avec ces atouts nutritionnels, le lait de soya constitue un allié pour la santé. Mais, ces avantages au niveau de la santé sont parfois mis en doute, le soja étant parfois un allergène alimentaire.

Caractéristiques du lait de soja

Le lait de soja est obtenu à partir d’un matériel végétal, notamment les graines de soja. Il provient des graines dépelliculées, puis broyées et cuites, qui permettent d’obtenir un liquide qui a l’apparence du lait. Il se présente, généralement, sous forme d’une boisson constituée des graines de soya broyée et de l’eau. Le lait de soja ne provenant d’un animal, est en réalité, du jus de soja qui est extrait des graines de cette plante. Cette boisson obtenue remplace, parfois, le lait maternel ou de vache en cas d’allergie aux protéines laitières. Parfois, dans les commerces, du calcium est ajouté à cette boisson pour lui permet d’avoir la même teneur que le lait de vache.

En effet, le calcium est très peu présent dans le lait de soja qui est dépourvu de lactose, de cholestérol et contient moins d’acides gras saturés, contrairement au lait d’origine animale. Par contre, le lait de soja est riche en protéines végétales, en fibres alimentaires, en acides gras insaturés, en isoflavones. Il se distingue par une quantité importante de nutriments et de minéraux (vitamines du groupe B et E, potassium, zinc, magnésium, fer). Aussi, le lait de soja est peu calorifique (40 calories pour 100 ml).

Lait de soja

Bienfaits du lait de soja au niveau de la santé

Ces atouts nutritionnels du lait de soja sont associés à de nombreuses vertus qui s’avèrent bénéfiques pour la santé. Ce lait est, ainsi, caractérisé par divers avantages pour la santé de certains sujets, grâce à ses qualités nutritionnelles qui contribuent à la santé du cœur, des os, de la femme ménopausée ou laissent transparaître d’autres propriétés bienfaisantes pour la santé en général. Le lait de soja a donc un impact positif sur la santé.

Santé cardiovasculaire

Le lait de soja est bon pour la santé du cœur. Sa composition en acides gras essentiels, notamment en acides polyinsaturés (oméga 3 et 6) permet de réduire le taux de mauvais cholestérol (LDL) qui s’accumule dans les artères, bloquent la circulation sanguine et induit une athérosclérose de l’artère coronaire. L’athérosclérose, cette pathologie des artères, est la cause essentielle de diverses pathologies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde, angine de la poitrine, les problèmes liés à l’arythmie et à l’insuffisance cardiaque).

En faisant baisser le taux de mauvais cholestérol, la consommation du lait de soja permet de réduire le risque de pathologies coronariennes ou de pathologies cardiovasculaires. Cette boisson a donc un effet cardio-protecteur. Aussi, le soja permet de prévenir l’hypertension artérielle qui constitue un facteur important de risque cardiovasculaire. Il contient des isoflavones qui font baisser la tension artérielle.

Santé des os

Les isoflavones contenues dans le lait de soja ont un effet protecteur au niveau du capital osseux. Elles protègent le capital osseux, accroissent non seulement la densité minérale osseuse, mais également le contenu minéral, en l’occurrence chez les femmes ménopausées. Chez ces dernières, cet apport en isoflavones permet de prévenir l’ostéoporose.

Santé de la femme (ménopausée)

Le lait de soja est très bénéfique pour les femmes, car il permet de réduire le risque de cancer de l’utérus, de l’endomètre. Il réduit, ainsi, la survenue de certains cancers. En ce qui concerne les femmes ménopausées, il permet de lutter contre les bouffées de chaleur, de réduire les symptômes de la ménopause et constitue une alternative aux traitements hormonaux substitutifs. Il atténue les conséquences de la ménopause.

Autres propriétés bénéfiques du lait de soja

Le lait de soja, grâce aux protéines végétales qu’il contient, déploie, donc, des actions contre l’excès de cholestérol. En plus de cet effet anticholestérol, il est caractérisé par des propriétés antioxydantes qui permettent de lutter contre l’action oxydatives des radicaux libres et contre le vieillissement cellulaire.

Soja et santé, un excellent duo

Risques liés à la consommation d lait de soja

Les dangers liés à une allergie au soja

Le lait de soja n’est toujours bénéfique, notamment chez certaines personnes particulièrement allergiques au soja. En effet, le lait de soja est un allergène alimentaire qui peut provoquer des réactions allergiques dominées par des démangeaisons, des difficultés respiratoires, des diarrhées, des vomissements. Ainsi, tout le monde ne peut pas consommer le lait de soja. Certaines personnes (allergiques au soja) doivent même le supprimer de leur alimentation, car il peut s’avérer nuisible pour leur santé ou est susceptible de mettre en danger leur vie.

Le lait de soja peut être nuisible pour la fonction thyroïdienne

Aussi, une consommation excessive du lait de soja peut avoir d’autres effets nocifs, avec notamment une perturbation de la fonction thyroïdienne. Ce lait peut constituer un danger pour ceux qui sont affectés par un problème thyroïdien, car les isoflavones en excès sont susceptibles de ralentir ou d’inhiber l’absorption digestive des hormones thyroïdiennes et d’induire des dérèglements hormonaux. Les isoflavones peuvent interférer avec la fonction thyroïdienne et provoquer les symptômes d’une hypothyroïdie. Aussi, les niveaux élevés de goitrogènes, peuvent être nuisibles pour la santé de la thyroïde, mais également chez les enfants en bas âge.

Les dangers liés à l’acide phytique

Les graines qui servent à l’élaboration du lait de soja sont riches en acide phytique. Cette teneur en acide phytique réduit l’assimilation de certains nutriments dans le tractus intestinal, notamment, le calcium, le magnésium, le cuivre, le fer et le zinc, avec pour conséquences possibles, une déficience en minéraux, une carence en vitamine D, l’anémie, la fatigue, une décalcification, les palpitations, une respiration rapide, une accélération du rythme cardiaque. Mais la cuisson du jus obtenu après le broyage des graines permet de détruire en grande partie l’acide phytique, c’est pourquoi, la consommation du soja cru n’est pas conseillée.

 

Le lait de soja présente de réels avantages pour la santé. Mais, lorsque certaines précautions ne sont pas prises, toute consommation excessive peut avoir des effets néfastes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.