Reiki

Le REIKI  une thérapie oubliée

Parmi les nombreuses méthodes de soins ou de bien-être, j’ai accrocher sur une méthode traditionnelle Japonaise. Je veut bien sûr parler de la méthode transcrite pour la première fois par Mikao Usui (1865 à 1926).

L’énergie qui nous entoure est utilisée depuis des siècles dans le but de soigner, et d’apporter une amélioration dans une situation pour s’approcher du bien-être Les magnétiseurs utilisent leurs énergies, le masseur fait circuler les énergies, et le thérapeute REIKI est un canal de l’énergie de la terre.

Comment se passe une séance ?

Le thérapeute préparer la séance, en effectuant un rituel avec des symboles. Ensuite, celui ci effectue des passes sur le corps sans jamais toucher celui-ci. Dans un ordre défini, pour ressentir les dysfonctionnements de l’enveloppe charnelle de la personne.
La personne est ainsi reposée et détendu, beaucoup y viennent rien que pour cet effet. « On en ressort relaxé, détendu et serein. Mon corps à apprécier de recevoir de l’attention » nous signale une personne ayant recours régulièrement.

Reiki

 Que peut faire le REIKI ?

Si le REIKI fait un effet ça sera que positif, en effet il n’existe aucun effet indésirable à la suite d’une séance ! Qu’on y croit ou pas, on à au moins l’effet déstressant au minimum, n’est-ce pas chouette dans ce monde actuel plein de retours de manivelles suite à des traitements médicamenteux ?

Le reiki apaise toutes les pathologies neurologiques. L’énergie est circulante, circulatoire comme avant.

Il y a aussi des effets sur la mémoire, on pourrai penser que des connections neurologiques se forment en compensation pour contre carré les premiers symptômes d »Alzheimer !

On peut noter également un effet notoire dans la gestion de la douleur.

Le REIKI agit sur la fatigue et le mieux-être des personnes traitées pour des pathologies cancéreuses.

Est ce vraiment efficace ?

Il y a eu quelques études, au moins 4 au cours des dernières années. Seulement c’est très insuffisant pour juger de la capacité réelle de cette thérapie. Même le protocole des  études elles-même est à revoir. Après comme dirais mon super kiné, tant que des gens en retirent un bénéfice, ça serais bien idiot de ne pas en profiter.

La formation de praticien, est disponible seulement auprès de praticien enseignants, sur des séances de quelques week end avec une progression graduelle des capacités. Des les premiers échelons la personne est capable de se faire ce qui est considéré comme des auto-traitements. Avec des techniques simples et rapides.
Le dernier échelon spécialise les participants à la transmission du savoir.
Bien-sûr comme de partout, il faut se méfier des tarifs exorbitants tant en séance qu’en stage de formation.

Pour ma part, je pense qu’il est bon d’avoir un échange matériel, mais pas forcement hors de prix pour les personnes souvent démunies qui viennent en situation de détresse pour trouver solutions aux douleurs et situations inconfortables, il est a mon sens inacceptable de dépouiller les personnes sous prétexte de vouloir la richesse. Usui dans ses débuts officialisais gratuitement, maintenant beaucoup ont payé leurs formations et veulent se la voir rentabiliser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.