Belle des champs

Présentation de la pilule contraceptive Trinordiol

Les pilules constituent les moyens de contraceptions les plus sollicités par la majorité des Françaises. En particulier par celles qui sont âgées entre 20 et 24 ans. Trinordiol est un contraceptif oral enrobé, minidosé et combiné. Il contient deux hormones féminines en petite quantité : l’éthinylestradiol et le lévonorgestrel. Il est également triphasique, tous les comprimés ne renferment alors pas la même quantité d’hormones.

Aspect et composition des pilules

Étant donné que les pilules Trinordiol ne contiennent pas la même quantité d’hormones féminines, elles sont de couleurs différentes. Les comprimés de couleur brique renferment 0,050 mg de Lévonorgestrel et 0,030 mg d’Ethinylestradiol.  Ceux blancs, 0,075 mg de Lévonorgestrel et 0,040 mg d’Ethinylestradiol. Les jaunes contiennent 0,125 mg de Lévonorgestrel et 0,030 mg d’Ethinylestradiol.

Les excipients des pilules sont les suivants : cire E ; talc ; macrogol ; povidone ; carbonate de calcium ;  saccharose ; glycérol ; dioxyde de titane ; oxyde de fer ; lactose ; amidon de maïs et stéarate de magnésium.

Mode d’emploi et posologie d’une pilule Trinordiol

Une plaquette de Trinordiol comporte 21 comprimés. Il faut prendre 1 comprimé tous les jours, à la même heure, le matin ou le soir de préférence. L’ordre des pilules dans la plaquette est à respecter. Commencer par prendre les 6 comprimés de couleur brique, poursuivre avec les 5 comprimés blancs et terminer avec les 10 comprimés jaunes. Une fois que la plaquette est terminée, il faut faire une pause de 7 jours sans comprimés avant d’entamer une nouvelle plaquette.

Belle des champs

Pour les femmes qui n’ont pas encore utilisé un moyen de contraception (oral ou physique), le premier comprimé Trinordiol est à prendre le premier jour des règles. Pour celles qui ont déjà utilisé un contraceptif oral combiné, un anneau vaginal ou un dispositif transdermique, débutez la plaquette le jour suivant la prise du dernier comprimé actif ou le je jour même du retrait de l’anneau ou du patch. À noter que vous constatez normalement une hémorragie de privation 2 à 3 jours après l’arrêt d’une plaquette et peut se poursuivre après le début la plaquette suivante.

Quelques conseils d’utilisation

Un retard dans la reprise de la pilule après l’arrêt de 7 jours risque de nuire à l’efficacité de Trinordiol. De ce fait, il est conseillé de noter le jour de la prise du premier comprimé. La nouvelle plaquette devrait toujours être entamée le même jour de la semaine.

En cas d’oubli, prendre immédiatement le comprimé oublié et poursuivre à l’heure habituelle pour les prochaines pilules. Par contre, si l’oubli n’est constaté qu’après 12 h, il faut utiliser un préservatif pendant les 7 jours suivants. Ceci dans le cas où l’oubli s’est produit au cours de la première semaine de la plaquette. Si l’oubli a lieu pendant la deuxième ou troisième semaine, aucun autre moyen de contraception n’est requis.

Contre-indications à connaître

Trinordiol convient à toutes les femmes en âge de procréer, mais les jeunes filles âgées de moins de 18 ans doivent obtenir l’accord d’un médecin avant d’en prendre. Il est contre-indiqué chez les femmes qui allaitent, chez celles qui sont hypersensibles à l’une des composantes citées ci-dessus et chez celles qui ont des antécédents de thrombose et d’accident vasculaire cardiaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.