Jeune femme allongée dans les feuilles

Comment prendre soin de ses cheveux au naturel ?

Les cheveux représentent la force et la féminité, la prolongation des nerfs (nerfs capillaires comme les moustaches des chats), ils sont donc précieux. Et pourtant nous n’avons pas toujours les bons réflexes pour en prendre soin. Saviez-vous que la majorité des femmes ont les cheveux régraissant vite ? Sont mis en cause, la nature du cuir chevelu, les shampoings agressifs qui stimulent la production de sébum, le stress (avez-vous penser à la méditation ?) et les hormones.

Pour réguler la production de ce sébum qui a l’immense avantage d’hydrater la fibre capillaire comme aucun autre produit du commerce, il faut respecter quelques règles. Nous allons faire un petit tour des nouvelles tendances pour une crinière d’enfer.

Comment laver naturellement ses cheveux ?

Il est déconseillé de se laver les cheveux tous les jours et même tous les deux jours. L’idéal est de faire un shampoing par semaine. Le cuir chevelu produit un excès de sébum quand il se sent agressé (à cause des sulfates, des silicones ou polymères qu’on retrouve dans les shampooings du commerce).

Des cheveux naturels

Le rôle du sébum est de protéger le cheveu de la racine vers la pointe. Voilà pourquoi un bon brossage va répartir le sébum sur toute la surface. Un peigne fin suffit pour les cheveux lisses, un peigne à dents large pour les cheveux frisés ou crépus pour ne pas casser les boucles.

Sans parler du low-poo et du no-poo qui consistent à se laver les tifs le moins souvent possible en cure de détox, le shampoing qui a la côte en ce moment et que nous avons adopté est le shampoing solide. Le shampoing solide n’est rien d’autre qu’un savon à froid ou saponifié à froid qui est plus doux et tout aussi lavant qu’un shampoing classique. Il mousse également goulûment. Pour les choisir, il faut s’assurer de leurs composants :

  • Sodium cocoyl isethionate : tensioactif doux obtenu de la noix de coco
  • Sodium lauroyl lactylate : tensio-actif doux obtenu du colza
  • Attention à éviter le sulfate Laureth.

En plus ils ne font pas de déchets nocifs à l’environnement dans la plupart des cas.

Comment prendre soin de ses cheveux ?

Il existe des soins avant le shampoing qui sont souvent des bains d’huiles. On retient les huiles de coco, les huiles d’olive pressées à froid, le beurre de karité. Ces bains d’huiles peuvent également alourdir les cheveux fins et sans volumes à tendance grasse. Pour les cheveux secs et crépus, ces bains d’huiles ne connaissent aucune contre-indication.

L’huile de ricin est par ailleurs non seulement très nourrissante pour les cheveux, mais permet une pousse ou repousse très rapide des poils. Pour les cheveux crépus, un masque à l’huile de ricin, miel et avocat les rendra brillants, plus forts et aidera leurs croissances.

Jeune femme allongée dans les feuilles

Quant aux cheveux gras et secs aux pointes, l’eau de cuisson du riz est la solution improbable et pourtant incroyablement efficace. Elle ne coûte rien, se conserve une semaine au frigo et elle hydrate les cheveux sans les alourdir. L’inositol qui reste dans la fibre du cheveu même après le rinçage va améliorer leur élasticité et les protéger. Il suffit d’humidifier sa crinière, de laisser poser 5 à 20 min et de rincer à l’eau avant ou après le shampoing.

L’amidon présent permet également de rendre les cheveux lisses, donc out les fers à lisser qui brise la fibre capillaire.

Comment bien démêler les cheveux ?

Et si nous parlions du coiffage ? il faut savoir que pour les cheveux de type caucasien (bouclés ou non), il faut éviter de les brosser lorsqu’ils sont mouillés. En revanche, pour détendre les cheveux afros, il est préférable de les démêler lorsqu’ils sont encore humides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.