Femme faisant du yoga

Quelques paragraphes sur l’histoire du Yoga

Le Yoga est une discipline corps-esprit pratiqué en Inde et dans de nombreux pays d’Asie vers le XVIIe siècle avant J.C. Fortement rattaché à la religion, cet exercice spirituel vise la contemplation ou Samadhi puis la paix intérieure ou Nirvana. Les principes de base du yoga sont décrits dans des écrits denses de l’hindouisme dont le Bhagavad-Gita et le Yoga-Sûtra de Patanjali.

Hindouisme et Yoga

Le Yoga est un ensemble d’exercices du corps et de l’esprit qui vise à aider les adeptes à trouver la voie du salut et en même temps à atteindre l’illumination. Cette discipline connaît de nombreuses variantes. Il y a par exemple la Kundalini qui permet d’agir sur les points d’énergie du corps afin de se relaxer tout en s’élevant spirituellement. On trouve également le Japa Yoga qui rend parfait la méditation par répétition de mantras. Avec le Jnâna-Yoga, on parvient à oublier le sensible pour s’élever jusqu’à l’intelligible…

Le Yoga, tel qu’il est pratiqué par les hindouistes, suit toutefois quelques étapes essentielles. Tout commence par l’attention et la concentration ou dhâranâ. Vient ensuite le pranayama qui permet la maîtrise de la respiration ; un point essentiel à la méditation. Différents exercices ou asana sont ensuite au rendez-vous ; des exercices qui sont grandement proposés dans le Hatha-yoga. Le Dhyana ou méditation profonde prend alors le relai et la séance se termine par la quête du Samadhi ou contemplation profonde.

Femme faisant du yoga

Siddhartha-Gautama, l’illuminé

La vie de Siddhartha-Gautama est incontournable dans l’histoire du Yoga. Son parcours existentiel vers l’atteinte de l’illumination est raconté dans les fameux textes du Canon-pali.

Né au VIe siècle avant J.C à Lumbîni, Siddhartha-Gautama affichait une naissance relève extraordinaire car à sa sortie du ventre de sa mère, il pouvait déjà se mettre débout et unifiait les 4 points cardinaux. Il aurait même fait 7 pas vers le Nord et des fleurs s’ouvraient à chacun de ses pas.

Appartenant à la caste de Ksatriyas, Siddhartha-Gautama était de sang noble et était formé aux études et au maniement des armes. Ses parents et son entourage ont tout fait pour qu’il ne connaisse pas la souffrance.

A 29 ans, il a toutefois vu le malheur du monde à l’insu de ses parents : la souffrance, la maladie, la mort… C’est à partir de ce moment que sa vie allait tout changer.

Pour trouver la paix intérieure, il a choisi la vie d’Hermite et d’ascète. Il s’est consacré à la méditation et à la quête de son identité. Il a atteint l’illumination sous un pipal, vers 35 ans.

Sa connaissance des vérités ultimes lui a permis d’avoir une connaissance parfaite de la nature mais aussi de l’origine des souffrances humaines. Devenu Bouddha, il s’est ensuite mis à transmettre son savoir.

Le Yoga à l’ère actuel

A notre époque, le Yoga est proposé en tant que méthode pour l’entretien du bien-être et du développement personnel. Les adeptes de cette discipline soutiennent que l’attachement au monde matériel condamne les gens au stress et à l’anxiété. Ces troubles impactent sur le bon fonctionnement du corps et entrainent la fatigue et même le dégoût à l’endroit de l’existence.

Le yoga tel qu’il est proposé actuellement vise alors le lâcher-prise. Ceux qui pratiquent la discipline sont conviés à se détendre, à se libérer du stress et de la nervosité.

Le yoga est maintenant proposé dans des centres de bien-être, des centres de développement personnel, des espaces thalasso, des centres de remise en forme… Il est détaché de toute connotation spirituelle et religieuse pour ne s’intéresser qu’au mieux-être, à la santé et l’équilibre mental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.