Exemple de schéma pour un corset

La réputation du corset minceur

Après des décennies de discrétion, le corset minceur revient dans le top des tendances mode. Grâce aux stars féminines de l’Entertainment qui se sont affichées sur les réseaux sociaux avec, il est de plus en plus demandé. Pourtant, s’il séduit par sa forme et son charisme, il ne fait guère l’unanimité, car la médecine recommande d’y faire très attention. Aussi, même pour elle certaines interrogations subsistent. Il est donc tout naturel de se demander si ces doutes ne datent que cette décennie.

Au départ

Déjà dès son apparition au XVIe siècle, le corset minceur affiche deux principales intentions : rendre plus attirantes certaines formes du corps et modifier d’autres formes. Concernant ce dernier point, le corset était conçu pour aplatir les poitrines féminines et affiner la taille. Malgré l’évolution et les changements dans la manière d’être conçu, le corset va rencontrer des détracteurs tout au long des époques.

La cause de l’élégance et du corps libre de respirer

Le XVIIIe siècle est marqué par les changements de styles vestimentaires et par l’influence des tendances anglo-saxonnes. Les femmes sont donc plus enclines à se vêtir de robes que d’autres choses. C’est dans ce contexte esthétique que les détracteurs du corset minceur prennent la plume pour dénoncer le « viol de la beauté corps ». La plupart de ces détracteurs sont des philosophes et écrivains qui énoncent comme principal argument la forte pression exercée par le corset minceur sur le corps.

Exemple de schéma pour un corset

La campagne hygiéniste

On est au XIXe siècle et le corset a majoritairement disparu des habitudes vestimentaires Européennes. Cette époque est caractérisée par divers changements tant sur le plan politique que social. Mais le corset revient sous une nouvelle forme moins conique. Le mot clé des vendeurs est alors la réduction de la taille. C’est alors que se déclenche ce qui a été nommé la campagne hygiéniste : un mouvement contestataire qui visait à annihiler le port du corset. Si ce mouvement est resté célèbre, c’est à cause des nombreuses personnalités de cette époque (à l’instar de Napoléon) qui y prennent part.

Le XXe siècle

Il faut attendre le vingtième siècle pour voir la science prendre carrément position contre le port du corset. Mais pas que : la religion et le mouvement féministe critiquent aussi cet habit censé séduire. Leur argument principal est la détérioration des organes internes si le port est pratiqué trop assidument. Mais le succès du corset est tel que la plupart des tentatives pour le bannir échouent.

La science réussit néanmoins à démontrer à partir des années 1980 qu’il existe un lien entre le port du corset par des femmes dès la puberté et les problèmes de santé dus à la déformation de leur foie ou de tout autre organe interne. Certaines autopsies de l’époque permettent alors de révéler les impacts et les empreintes laissées par le corset sur le corps de ces femmes.

Ce qui a sans aucun doute contribué à ce que la science du XXIe siècle soit plus prudente et plus attentive afin de dénoncer avec exactitude les effets plus ou moins nocifs du corset minceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.