Grande fatigue

Dans quels cas suivre une cure de testostérone ?

La testostérone est une hormone stéroïde, utilisée pour le traitement de l’hypogonadisme masculin, également connu sous les noms d’andropause ou de ménopause masculine. De faibles niveaux de testostérone peuvent provoquer un dysfonctionnement érectile (ED) ou une impuissance caractérisée par des érections tremblantes, voire l’impossibilité d’avoir ou de maintenir une érection. Les médecins spécialistes du système endocrinien utilisent la cure de testostérone pour traiter le déficit en testostérone, le dysfonctionnement érectile et l’andropause. Cette hormone s’emploie médicalement aussi pour venir à bout de la surcharge pondérale. De là vient son usage pour perdre de la masse graisseuse et gagner du muscle maigre.  

Traitement de l’hypogonadisme

Les hommes d’âge avancé sont très souvent confrontés à des symptômes d’hypogonadisme. On parle d’hypogonadisme lorsque le corps ne produit pas assez de testostérone.

Grande fatigue
La fatigue fait partie des symptômes de l’hypogonadisme, un trouble de la santé qui nécessite une cure de testostérone.

Ce phénomène se produit pendant l’andropause et ses symptômes incluent:

  • érection moins ferme
  • fatigue extrême
  • excès de poids (surcharge pondérale)
  • dépression
  • difficulté à dormir
  • difficulté de concentration
  • bouffées de chaleur et sueurs nocturnes
  • os plus fragiles

La plupart des hommes s’inquiètent lorsqu’ils commencent à remarquer les symptômes d’une faible concentration de testostérone. Une diminution de votre désir sexuel ou de votre libido est l’un des symptômes qui traduit le besoin d’une cure de testostérone. 

Une diminution naturelle et progressive de votre taux de testostérone est normale à mesure que vous vieillissez. Certaines maladies, les médicaments pour le cœur et l’obésité peuvent également entraîner de faibles taux de testostérone. Un simple test sanguin permet de le détecter. 

Un traitement substitutif à la testostérone n’est toutefois pas approprié chez les hommes qui ont ou ont eu un cancer de la prostate, une apnée du sommeil, un nombre élevé de globules rouges dans le sang ou une insuffisance cardiaque congestive. 

L’hypogonadisme (déficit en testostérone) chez l’homme adulte est un syndrome clinique et biochimique associé à de faibles taux de testostérone. Cette maladie est susceptible d’affecter défavorablement le fonctionnement de plusieurs organes et la qualité de la vie. Le clinicien doit distinguer les formes d’hypogonadisme congénital qui nécessitent un traitement de substitution à vie (syndrome de Kalman, syndrome de Klinefelter) des formes acquises (anorchisme pour cause de blessure ou d’orchectomie, lésions l’hypophyse et hypogonadisme lié à l’âge) et des formes d’hypogonadisme réversibles. 

Les formes d’hypogonadisme potentiellement réversibles sont le plus souvent associées à des troubles métaboliques tels que le diabète de type 2, l’obésité, les maladies inflammatoires et les problèmes psychologiques. Le traitement de l’hypogonadisme lié à l’âge est la question la plus controversée, car les symptômes et les signes sont souvent non spécifiques. 

Une fois le diagnostic d’hypogonadisme établi, il convient de diagnostiquer les causes possibles de faibles taux de testostérone, telles que l’obésité, le syndrome métabolique et d’autres maladies chroniques. Un traitement adéquat est nécessaire si elles sont présentes. Le traitement principal chez les hommes en surpoids ou obèses devrait être un changement de mode de vie.

Traitement de la dysfonction érectile

L’hypogonadisme étant un syndrome clinique et de laboratoire, le diagnostic ne peut être établi que sur la base d’une combinaison de signes cliniques et de laboratoires. Selon les recommandations de l’Association européenne d’urologie, l’évaluation de l’état gonadique d’un patient atteint de dysfonction érectile est obligatoire. 

En plus de déterminer le niveau de testostérone, d’autres paramètres sont surveillés, à savoir la libido, la fréquence des érections nocturnes, le volume de la prostate, le niveau de concentration de testostérone le matin, le taux d’hormone lutéinisante, ainsi que la consommation d’alcool et de drogues.

Il est recommandé de prescrire aux patients souffrant de dysfonction érectile et d’hypogonadisme des androgènes ou des inhibiteurs de PDE-5 en tant que traitement initial. Il convient de noter que la thérapie de remplacement de la testostérone a un effet protecteur sur le syndrome métabolique. Il ralentit la progression de ses composantes, à savoir le diabète, la dyslipidémie et l’obésité. Cependant, comme indiqué dans de nombreux documents internationaux, il est encore prématuré de recommander la testostérone pour le traitement du syndrome métabolique ou du diabète sucré en l’absence de confirmation au laboratoire et de signes cliniques d’hypogonadisme.

Traitement de l’obésité en vue d’une perte de poids significative

L’obésité et les troubles de la santé en général sont des causes plus courantes de faibles taux de testostérone que l’âge chronologique lui-même. Sur la base de ces données, l’hypogonadisme lié à l’âge devrait être considéré comme un syndrome rare. L’approche la plus logique du traitement est le changement de mode de vie, la perte de poids et un traitement adéquat pour des maladies concomitantes. Ce guide explique tout pour les personnes en surpoids qui désirent suivre efficacement une cure de testostérone en vue de perdre de la masse graisseuse.  

La thérapie de remplacement de la testostérone est largement utilisée dans le monde pour traiter à la fois l’hypogonadisme et les symptômes associés. Un aspect alarmant de cette tendance est qu’elle s’est produite presque sans preuves scientifiques sérieuses quant aux avantages et aux risques de cette thérapie. La commercialisation agressive de la testostérone s’est révélée inefficace, en particulier aux États-Unis.

Conditions nécessaires pour la prescription d’une cure de testostérone

Pour la prescription de testostérone, un certain nombre de conditions sont nécessaires. Tout d’abord, le malade devra exprimer les symptômes d’un déficit en testostérone (diminution du désir sexuel, dysfonction érectile, diminution de la force physique, diminution des performances, irritabilité, somnolence, dépression, bouffées de chaleur et plusieurs autres). Ensuite, les niveaux de testostérone réduits devront être confirmés par des analyses en laboratoire. Enfin, le médecin devra s’assurer que le malade ne présente pas des contre-indications à une thérapie de remplacement de la testostérone.

Gros muscles
Le manque durable de force physique est une situation qui suggère le suivi d’une cure de testostérone chez les adeptes de la musculation.

Comment déterminer les contre-indications à une cure à la testostérone ?

Avant d’effectuer un traitement hormonal substitutif, le médecin vous prescrira une série d’examens, à savoir une échographie de la prostate, du foie et des reins, ainsi que la détermination obligatoire du taux d’antigène spécifique de la prostate (PSA), un marqueur spécifique dont le taux augmente avec le cancer de la prostate. Ces études aideront à éliminer le risque d’un cancer de la prostate. De plus, d’autres études sont nécessaires, dont une numération globulaire complète, des tests sanguins, ainsi qu’une évaluation de l’état des fonctions hépatique et rénale.

Quel effet est attendu de cette thérapie ?

En l’absence de contre-indications et d’un contrôle approprié du traitement, l’hormonothérapie substitutive apporte des aspects positifs à la vie. Les indicateurs de l’efficacité du traitement à la testostérone et les objectifs du traitement sont :

  • augmentation du désir sexuel (libido)
  • diminution de la gravité ou la disparition des troubles végéto-vasculaires et mentaux
  • augmentation de la masse osseuse et diminution de la fréquence des fractures sur le long terme
  • réduction de l’obésité
  • augmentation de la masse musculaire
  • augmentation du nombre de globules rouges
  • abaissement du cholestérol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.