Tout savoir sur l’augmentation mammaire

Il arrive que votre apparence physique ne vous plaise pas ou ne vous mette pas assez en valeur. C’est notamment le cas lorsque vous n’appréciez pas la taille ou la forme de votre poitrine. Vous pouvez dans ce cas recourir à la chirurgie esthétique, l’augmentation mammaire plus précisément. Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui vous permet d’augmenter la taille de votre poitrine. Nous vous invitons à découvrir ici tout ce que vous devriez savoir à propos de ce procédé chirurgical.

Pourquoi faire une augmentation mammaire ?

Plusieurs facteurs justifient la réalisation d’une augmentation mammaire chez les femmes. Cette opération vous permet en général de corriger le volume et la forme de vos seins. En premier lieu, l’augmentation mammaire peut être envisagée dans le cas ou vos seins, après votre premier accouchement par exemple, sont devenus flasques. Ensuite, si vous avez naturellement de trop petits seins, vous pouvez envisager aussi une augmentation mammaire.

Enfin, après une énorme perte de poids, certaines parties de votre corps peuvent avoir un aspect très peu esthétique, c’est souvent le cas des seins. Vous aurez dans ce cas de figure recours à l’augmentation mammaire pour leur donner un aspect plus tonique. Toutefois, c’est une opération qui provoque un changement radical de votre style de vie. Vous devrez donc bien vous informer sur cette intervention et vous faire opérer par un spécialiste.

Pourquoi avoir recours à un spécialiste de l’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire est une opération délicate qui peut présenter certains risques d’un sujet à un autre. Pour éviter des surprises désagréables, vous devez avoir recours à un spécialiste pour la réalisation de votre augmentation mammaire : vous pouvez en trouver un en cliquant ici par exemple, ce professionnel vous aidera à passer le cap et avoir une belle poitrine. Si vous ne vous faites pas opérer par un spécialiste expérimenté, l’augmentation mammaire peut donner lieu à des complications. Vous pourrez facilement vous retrouver avec une embolie pulmonaire ou des hématomes liés à un saignement abondant dans la zone opérée. Les risques d’une infection sont également possibles, ce qui entraînerait une nouvelle opération ainsi que des cicatrices et coûts supplémentaires.

Augmentation mammaire

Le choix d’un bon chirurgien est alors très important. Ce dernier devra avoir les compétences requises pour pratiquer une chirurgie plastique, esthétique ou reconstructrice. Cette information est vérifiable sur l’annuaire du Conseil de l’Ordre des médecins. Ensuite, ce chirurgien doit avoir fait ses preuves en ayant déjà opéré. En outre, il est important que le courant passe durant la première consultation pour que vous vous sentiez réellement en sécurité. En effet, votre praticien doit vous mettre en confiance. N’hésitez pas à prendre contact avec des femmes qu’il a déjà opérées pour avoir le cœur net.

Quelles sont les différentes techniques ?

L’augmentation mammaire peut se faire de deux manières, principalement : l’implantation de prothèses mammaires et le lipomodelage. Le lipomodelage, encore appelé lipofilling, est une forme d’augmentation mammaire « naturelle ». Au cours de cette intervention, le chirurgien vous transfèrera votre propre graisse.

Cette graisse provient souvent d’une liposuccion de votre ventre ou de vos cuisses. La graisse ainsi prélevée sera centrifugée, puis vous sera injectée dans la poitrine. Cette technique permet également de retoucher les imperfections suite à la pose d’implants mammaires ou de cacher les rebords d’un implant chez les femmes très minces. Cette forme d’augmentation mammaire est plus naturelle. Cependant, elle ne permet de gagner qu’une seule taille de bonnet de plus et doit être répétée après six mois, car la graisse se fond dans l’organisme. Cette technique d’augmentation mammaire ne peut être pratiquée qu’avec des patientes âgées de moins de 35 ans et ne présentant aucun antécédent direct de cancer.

La seconde technique d’augmentation consiste à vous faire une incision et y introduire un implant mammaire. Vous aurez la possibilité de choisir la façon dont l’incision sera réalisée. Il existe par ailleurs plusieurs types d’implants.

Quels sont les différents types d’implants utilisés pour une augmentation mammaire ?

Les deux types d’implants utilisés pour une augmentation mammaire sont les implants en silicone et les implants avec solution saline.

Les implants en silicone sont les implants les plus connus. Ils confèrent aux seins une forme plus naturelle. Toutefois, l’incision nécessaire pour insérer ce type d’implant est grande ce qui laisse des cicatrices parfois visibles. Il est également difficile avec ces implants de détecter d’éventuelles fuites, or la silicone est très toxique pour l’organisme.

Les implants avec solution saline sont plus fermes que ceux en silicone. Ils ont par conséquent une forme moins réaliste que les autres implants. Ils ne nécessitent que de toutes petites incisions pour être insérés dans le corps. En effet, ces implants sont insérés vides dans votre poitrine puis remplis ensuite. De plus, contrairement aux implants en silicone, en cas de fuite, la solution saline ne présente aucun danger pour l’organisme.

Comment choisir le bonnet de ses futurs seins ?

Même si votre choix est déterminant dans l’augmentation mammaire qui sera réalisée, certains critères doivent être pris en compte pour une opération réussie. Il s’agit de votre morphologie et la qualité de votre peau, c’est-à-dire son élasticité et son relâchement. À l’aide de ces critères, votre chirurgien vous conseillera les tailles de bonnets adaptées pour ne pas avoir un excès de poitrine.

Chirurgie mammaire

Vous aurez grâce à ses conseils une poitrine au volume adapté et en harmonie avec votre silhouette. Une poitrine trop volumineuse pour vous entraînerait l’apparition de vergetures ou pourrait abîmer votre peau. Discutez-en avec votre chirurgien avant de choisir votre taille de bonnet.

Combien coûte une augmentation mammaire ?

Une augmentation mammaire en général coûte entre 5000 et 8000 . Toutefois, les tarifs sont libres et peuvent varier d’un chirurgien à l’autre. Le chirurgien devra vous fournir un devis avant l’opération. Ce devis comprendra globalement les frais de la clinique, les honoraires du chirurgien ainsi que le tarif des implants. Faites attention, si un chirurgien vous propose une augmentation mammaire à bas prix, la qualité de cette intervention ne sera peut-être pas optimale.

Comment se passe cette opération ?

Avant l’opération, vous aurez des consultations afin de vous entendre avec le chirurgien sur les différentes modalités de l’opération. Ensuite, cette intervention chirurgicale se fera sous anesthésie générale. Vous passerez après deux jours en hospitalisation.

Vous aurez sûrement un peu mal après l’opération, et vous devrez prendre des antalgiques. La poitrine sera gonflée durant 15 voire 20 jours et sera plus sensible pendant plusieurs semaines. Par la suite, vous porterez pendant au moins un mois un soutien-gorge de sport pour garder en place les seins et habituer votre corps à votre nouvelle poitrine.

Au final, le résultat d’une augmentation mammaire s’observe réellement après les six premiers mois suivant l’opération. L’œdème qu’aura entraîné l’opération sera à ce moment-là résorbé et les muscles pectoraux se seront adaptés à la nouvelle forme de vos seins.

À lire : Des produits de santé et fitness 100% végétaux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.